Mélancolie

La mélancolie s’acharne

À faite pleurer l’âme

À ne pas laisser mourir

Ce qui a fait vivre le cœur

 

Battre la Vie!

 

Alors,

J’étreins la belle tristesse

Qui m’absente du monde

Et dans mon regard

Qu’elle enchaine

Vous verrez

Je ne suis pas là

Je suis à elle

 

Dans cette douce prison

Aux barreaux de chair

Tenir l’amour en fuite

Du bout de la mémoire

Le tenir avec rage

Pour posséder le corps

Encore, encore…

Comme hier

 

Comme jamais plus.

 

Oh non! La mélancolie

Ne fait rien revivre

Elle me condamne

À me perdre

Dans ses abysses

À ne plus être

 

Ici.

 

Publicités

3 réflexions sur « Mélancolie »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s