D’une blessure

D’une blessure

J’ai vu éclore la fleur

Le ciel a versé son baume

Ce qu’il faut de temps

Pour que la cicatrice

M’adresse un sourire

Mais, me voici esclave

Des mots que me souffle

La belle anémone!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s