Une gare, des livres

Déambuler dans une gare

Comme dans une bibliothèque

Frôler ses âmes errantes

Celles, un peu paumées, les autres

Qui croient savoir où se rendre

 

Lieu

D’égarement – de refuge

D’échappée – d’entre-deux temps

 

Prendre un livre, monter dans un train

2 réflexions sur « Une gare, des livres »

  1. Et son programme, c’est *de la littérature de salle de gare »…..
    Des bons (les « premiers de cordée » et les méchants : les gilets jaunes, les cgetistes, les immigrés, les retraités, les chômeurs, les jeunes, les vieux, les seniors…etc !!!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s