Audio

Requiem

En entendant pour la seconde fois le Requiem de Verdi, hier, à la Basilique St Denis, ce Requiem tétanisant, qui m’émeut aux larmes, la tête qui s’en va, s’envole avec le sublime, l’ineffable, le choeur, ces voix qui ne font qu’une, grandes, réconciliantes comme celles qui s’unissent et grondent dans une révolte. Hier, ce Requiem m’a fait dire que mourrir à son écoute serait une belle mort, foudroyé par la vie, avec tout ce qu’elle a d’infiniment tragique et beau…